Cela vous ait peut-être déjà arrivé. En effet, se faire emmener sa voiture à la fourrière est un moment très complexe à passer, que cela soit pour vous ou pour le porte-monnaie. Un jour, vous vous garez dans un parking d’une manière quelconque et le lendemain, vous vous rendez compte que votre voiture a été enlevée parce que vous gêniez. Si vous êtes dans cette situation, ne paniquez pas, vous allez pouvoir récupérer votre voiture. Cependant, vous allez devoir passer par plusieurs étapes avant de pouvoir la récupérer et jouir de votre véhicule à nouveau. Mais alors, quelles sont les étapes à réaliser pour récupérer votre voiture auprès d’un service de fourrière rapidement et efficacement ? 

Renseignez-vous afin de savoir où se trouve votre voiture

Premièrement, lorsque vous verrez que votre voiture n’est plus à la place où elle était la veille où il y a quelques heures, il est d’abord important de savoir où se trouve votre véhicule. Pour cela, vous allez devoir contacter de nombreux services différents afin de savoir la localisation précise de votre véhicule. Prenez votre téléphone et appelez le poste de police le plus proche. Pour qu’une mise en fourrière soit légale, il faut absolument que votre véhicule soit déclaré gênant par la police nationale de votre ville. Par conséquent, n’hésitez pas par commencer à les appeler pour savoir avec précision où se trouve votre voiture.

Cette étape pourra vous permettre de savoir où se trouve votre voiture. Si le poste de Police n’est pas au courant d’un enlèvement de voiture, vous pourrez alors déclarer un vol puisque votre voiture aura probablement été volée. D’ailleurs, il est aussi important de dire que si votre véhicule est resté garé pendant plusieurs jours au même endroit, il se pourrait que vous ayez reçu du courrier mentionnant l’enlèvement.

Autrement, il est important de dire que vous pouvez éviter l’enlèvement si vous arrivez à temps. Dans la loi française, si les 4 roues touchent encore le sol et que le service de fourrière vient de commencer à enlever votre voiture, vous pouvez tout à fait le stopper et vous ne risquez rien à part une amende de la part des autorités publiques françaises. En revanche, si les roues de votre véhicule ne touchent plus le sol, vous ne pouvez rien faire pour stopper le processus. Si vous le faites, vous risquez une très grosse amende et une peine d’emprisonnement de 3 mois. Pour vous aider dans tout ce passage, nous vous conseillons fortement de regarder avec précision et de voir les démarches à réaliser.

Obtenez l’attestation avant d’aller chercher votre voiture

Une fois que vous serez sûr et certain que votre voiture a été enlevée, ne vous précipitez pas directement pour chercher votre voiture. En effet, les services de fourrière ne peuvent absolument pas vous aider dans ce cas très précis, car ils ont absolument besoin d’une attestation signé de la main de la police nationale pour vous restituer le véhicule. Ce document prouve que le véhicule est à vous et que vous vous êtes acquittés de votre amende. 

En premier lieu, vous devrez donc aller au poste le plus proche afin d’obtenir ce document. Munissez-vous bien de votre pièce d’identité et de le certificat d’immatriculation de votre véhicule. Une fois que vous aurez payé l’amende, vous pourrez alors recevoir l’attestation obligatoire. Le document en main, vous pourrez alors aller à la fourrière afin de payer les frais d’enlèvement depuis l’entreprise qui possède votre voiture. Dans la majorité des cas, l’enlèvement peut coûter une centaine d’euros. Plus votre voiture sera restée longtemps à la fourrière, plus le montant sera élevé.