Ça y est, vous avez décidé de la future destination de vos vacances. Vous avez jeté votre dévolu sur le Costa Rica, un pays hispanophone d’Amérique du Sud absolument charmant dépaysant. Vous vous questionnez sur les formalités administratives, ainsi que sur les questions d’ordre pratiques à régler une fois sur place. Et puis, vient la question du moyen de transport.  Et puis, quel itinéraire réaliser ? Quoi visiter ? Dans cet article, nous tâcheront de vous convaincre que la réponse est évidemment un 4*4, tout en vous fournissant une liste d’endroits spectaculaires à visiter lors de votre voyage.

Pourquoi un 4*4 est-il requis pour voyager au Costa Rica ? 

Tout d’abord, il convient de faire un point géographique du pays. Montagnes, volcans, plages de sable blanc… au Costa Rica, on passe d’un univers à un autre en un rien de temps. Le paysage est spectaculaire, certes, mais très différent de ce qu’on a l’habitude de connaître – en France notamment.

Ainsi, même durant la saison sèche, si vous souhaitez profiter de votre séjour, il est primordial de prendre ses précautions et de s’équiper en conséquences du territoire. Un 4*4 constituera un allié de taille, vous permettant de vous déplacer comme vous le souhaitez, notamment hors des sentiers battus et des routes nationales. Sachez qu’une location 4*4 costa rica avec Jumbo car est possible en cliquant ici. 

Quelles régions visiter ?

Plusieurs absolument époustouflants valent le détour au Costa Rica, si vous avez l’occasion de passer y jeter un coup d’œil. Parmi eux, citons :

Si vous êtes en quête de montagnes à gravir :

  • la région qui entoure Monteverde ; très montagneuse, au nord-ouest de l’île. Elle est célèbre pour toute la biodiversité qu’elle abrite : jaguars, ocelots, espèces sauvages en voie de disparition…
  • Arenal ; le volcan situé dans la province d’Alajuela. Toujours actif, il constitue un lieu plébiscité par les nombreux touristes qui le visitent chaque année. 
  • Les montagnes qui longent la région de Cartago.
  • Les célèbres volcans Irazu et Turrialba
  • Le volcan Poas, l’un des plus actifs de l’île, dont la dernière éruption date de 2017.
  • Le Cerro Chirripo, pour lequel il faut au préalable demander un permis de visite aux autorités. Ce parc national a vu son entrée aux visiteurs être limitée, dans le but de préserver son environnement. Néanmoins, le détour peut valoir le coup : il abrite la plus haute montagne du Costa Rica, qui s’élève à 3820 mètres. 

Si vous êtes en quête d’un repos paradisiaque sur une plage :

  • La côte pacifique et ses superbes plages, notamment de Tamarindo à Montezuma
  • La péninsule de Nicoya ; l’une des zones touristiques les plus importantes du Costa Rica. Non loin se trouve le parc national de Guanacaste. Accessible uniquement en 4*4 à cause des sentiers qui y mènent, souvent hors-piste. 
  • Tortuguero, communément appelée « la terre des tortues », une petit village situé sur l’île du même nom ; dans la province de Limon. On y accède en loncha, grâce à une expédition menée à travers la jungle. 
  • La région du Corcovado et de Bahia Drake, qui offre des plages magnifiques à deux pas de la jungle…